Accueil / Archives / FC Lyon Hockey 7-4 Lille Hockey Club Ajax / PSV, PSG / OM, Bayern / Dortmund ou…

FC Lyon Hockey 7-4 Lille Hockey Club Ajax / PSV, PSG / OM, Bayern / Dortmund ou…

FC Lyon Hockey 7-4 Lille Hockey Club

Ajax / PSV, PSG / OM, Bayern / Dortmund ou encore Real / Atlético… Le foot nous avait réservé son lot de Classiques pour nous gâter ce dimanche, mais le hockey n’était pas en reste : un alléchant FCL / LHC s’était glissé à 15h pour notre plus grand bonheur. 4ème journée du Championnat.

Bertrand est mélancolique, se souvenant comme il était bon de mettre 4-0 à Lille en 2009, oubliant le 3-1 de 2013… Elles sont rares les victoires contre Lille, trop rares. Aussi, pour ce premier affrontement depuis 2 ans, faisons les choses bien. Resserrons les marquages, mal tenus face au PJB. Finissons efficacement, mieux que face au Touquet. Et gagnons, pas comme face au RCF. Chose incroyable, nous avons un bon PC cette saison, profitons-en.

Lille a changé, s’est renouvelé, mais possède toujours autant d’individualités dangereuses. Les jumeaux Fourcroy, Raisin (aux dribble qui portent leur fruits…), Migneau ou encore Ponthieu. D’actuels ou anciens joueurs de l’équipe de France qui savent mettre le feu à une défense. Malgré tout, les Lillois réalisent un début de saison très moyen pour leurs standings, autant dire que le Club a largement ses chances.

Line-up : William – Eliott, Jules, Stéphane, Babou – Thomas C., Alban, Guillaume A. – Gaspard ©, Simoné, Guillaume P.

Sur le banc : Dimitri (GK), Julien, Arnaud, Lancelot, Thomas B.

Dès le coup d’envoi, le match est décousu, et on assiste à un premier quart-temps où les défenseurs sont clairement aux abonnés absents. Mais une fois que les Lillois ont frôlé le poteau sur un débordement côté gauche, Babou décide de lancer le mode « valise ». Eliminant 5-6 adversaires grâce à de gracieuses feintes de corps, il trouve Chami en tête de cercle, qui a tout son temps pour ajuster le gardien Lillois d’un shoot revers. C’est touché mais c’est au fond, 1-0. Et c’est pas fini. Seulement, notre côté gauche est friable et les Lillois s’engouffrent dans la brêche. William réalise le combo parfait et ouvre ses jambes pour dévier la balle dans son but. 1-1. Et c’est pas fini. Dans la foulée, c’est PC pour nos Lyonnais. Le push est détourné, mais la balle revient dans le cercle, et Gaspard, en bon renard, trompe le GK lillois d’un petit flick en revers. 2-1. Et c’est pas fini. Sur deux sublimes relances de Babou et Stéphane, le contre lillois est lancé et vient finir de près par deux fois. 2-3. Là c’est fini. Ce match pourrait être sponsorisé par SFR #enfantdelapub . Fin du premier quart.

Pfiou, c’est désorganisé tout ça, il faut encore resserrer les marquages et se débarrasser de cette presse haute qui nous fait du mal, mais nous sommes dangereux, et le match est ouvert. Aussitôt dit, aussitôt fait ! La défense colmate ses blessures et se fait moins inquiéter. Devant, les attaquants commencent à récupérer des balles, et se projettent plus rapidement. La relance adverse est moins précise, Migneau rate des scoops et offre des opportunités de contres. PC. La cuvée 2015 est bonne et efficace, Eliott dévie, et ça fait but. 3-3. Les Blancs commencent à mieux faire tourner, et gèrent le jeu. Pourtant, Eliott et Julien sont quand même allés rendre visite à la table de marque deux minutes chacun, carton vert oblige. Mi-temps. Tous à la Cristalline.

Ca va mieux, mais on peut encore hausser d’un ton. Il y a beaucoup d’espaces et on joue encore trop au centre, il faut écarter davantage, passer par les côtés et prendre à revers les Nordistes. Le fils de Guilin vient d’ailleurs pousser une petite gueulante pour nous réveiller encore. Même pas 4 ans et déjà le leadership de son Papa.

Le 3ème quart marque le début du siège de la surface lilloise. Gaspard se fait plus présent, court plus vite (sans doute grâce aux chaussures magiques que Seb Jean-Jean lui a gentiment passé pour remplacer ses vieilles Adidas désemellées), et transperce la défense lilloise obligée de commettre plusieurs grosses fautes pour l’arrêter. Les jaunes commencent à pleuvoir, mais les buts ne pleuvent pas pour autant. Pourtant, Jules s’échappe soudain avec sa légèreté habituelle, avale 50 mètres de terrain, décale Lancelot qui lui remet tant bien que mal. S’inspirant de l’inoubliable « CachaFlo », Julio se jette mais sa raclette est légèrement déviée et échoue sur le poteau. N’est pas Flo qui veut. Je ne sais pas si le public en a fait autant, mais moi j’ai vibré. Toujours 3-3 à la fin du premier quart.

Dès la reprise, Steph se prend un coup et doit céder sa place, laissant l’intérim à Julien et Jules. Mais la différence commence à se faire avec des Lillois fatigués. Guillaume Audoye fait travailler ses appuis, prend la défense à revers et la passe suivante permet à Guigui Pin de s’arracher pour dévier la balle au fond et marquer son premier but dans le jeu depuis un bon moment. Alexandre Lacazette. 4-3. Le LHC commence à prendre l’eau, et concède un nouveau PC. La encore, le push est repoussé, mais Alban surgit entre deux Bleus pour catapulter la balle au fond. 5-3. Ca commence à sentir bon. Willy sort la parade du siècle et se jette sur la raclette d’un Fourcroy à deux mètres du but ouvert. Cependant, un temps de flottement dans la défense redonne espoir à Lille. William se prend les pieds dans le tapis et la balle est poussée au fond par un Bleu libre de tout marquage. 5-4. Il faut tuer le match. Ca tombe bien, Chami ouvre la saison de la chasse et fusille le but lillois d’un nouveau shoot revers, de volée cette fois. 6-4. Technique le petit. La fin de match est complètement à notre avantage, les Marines n’arrivant plus à franchir le Mur Blanc. Enfin, Simoné vient conclure notre petit festival offensif en allant chercher l’entrejambe d’un gardien du Nord pas exempt de tout reproche. 7-4, score final.

Y a pas à dire, c’était un sacré match. Sans un premier quart temps compliqué défensivement, le score aurait pu être plus large, certes. Mais quand on regarde le résultat final, l’attaque a été en verve, et la défense a su réagir et repousser tous les assauts en fin de match. Et puis, franchement, ça fait bien plaisir de s’imposer contre Lille à la maison. Désormais, les Lyonnais (7 pts) sont deuxièmes à égalité avec St Germain, et iront défier la lanterne rouge Wattignies dimanche prochain, avec l’objectif de faire mieux que la saison passée, c’est à dire ramener les 3 points.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, et d’ici à la prochaine fois, travaillez bien vos skills !

ALLEZ CLUB !

Jules



Source

Comments

comments

2 Commentaires

  1. Super les gars !
    Continuez comme ça .
    Becos

  2. Allez klub ! Bien joué les gars !