Accueil / Archives / IHL 1- 8 FCL‏

IHL 1- 8 FCL‏

Ah, les déplacements dans le Nord, des souvenirs impérissables… Pour le compte de la 4ème journée de Promotion Elite, le Club affrontait Lambersart chez eux, avec l’espoir de frapper un grand coup face au deuxième du championnat. Pour ce match compliqué, l’équipe 1 est privée de plusieurs joueurs. Tom Smeele, le grand Batave, s’est en effet blessé à la cheville, ce qui devrait l’empêcher de jouer de la saison. Loïs est parti, et Stéphane et Eliott sont toujours en phase de reprise. On se croirait à l’OL, mais comme chez nos voisins footeux, notre centre de formation possède de petites perles prêtes à prendre la relève ! C’est ainsi que Paul Chavanis, 16 ans, fait sa première apparition dans le groupe ! L’idéal serait de prendre rapidement de l’avance afin de lui proposer un maximum de temps de jeu. Après un briefing assez light, la compo tombe :

Line-up : William – Bastien, Rémi, Jules, Joe – Alban, Guillaume Audoye, Tote – Mattéo, Simoné, Florent.

Sur le banc : Paul, Thomas, Sébastien, Brice, Guillaume Pin.

L’arbitre siffle le début du match, et c’est une vague blanche qui s’étale sur les Lambersartois. Nous oppressons les Nordistes et récupérons beaucoup de balles facilement. Banban en profite donc pour planter rapidement une première banderille, bien aidé par un contre du défenseur adverse. 1-0. Début idéal pour lancer les hostilités. PC quelques minutes plus tard. Simoné règle la mire et envoie son push en bas à gauche. 2-0, gar(d)e à vous. Trois minutes plus tard, Seb s’occupe d’envoyer la balle au fond des filets en Kung-Fu Style. Crosse plongeante, 3-0. Joe essayera bien de relancer un peu le suspense par quelques relances peu inspirées, mais William a sorti son gilet pare-balles et la défense a creusé les tranchées la cage reste donc  inviolée. Mi-temps.

Satisfaction après ces premières 35 minutes, les joueurs sont concernés, et mis à part cinq minutes délicates, nous répondons présent.

Retour sur le front. Encore plus concernés par le match, les Oranges n’arrivent pas à ressortir la balle correctement. Alors qu’ils s’approchent de notre cercle, nous récupérons et lançons une contre-attaque modèle : Récupération à droite, transfert à gauche en 2-3 touches, transfert à droite, caviar au point de stroke, fusillade de Paul.. Paul ??? Alors arrière droit, le petit jeune est allé au charbon, suivant la contre-attaque pour aller pousser tranquillement la balle au fond, et inscrire son premier but , pour son premier match avec les grands. Histoire de profiter d’un autre type de première fois, il est même allé célébrer avec l’équipe 1 féminine, alors en tribunes, à la fin du match. If you know what I mean. Mais revenons à notre match. Avec vingt minutes encore à jouer, il y a de quoi se faire plaisir, et chacun y met du sien, même Mattéo ! Eh oui, après plus de huit mois sans marquer, notre franco-italien retrouve enfin les filets ! 5-0, célébration. Ensuite, c’est au tour des Guillaumes d’y aller de leur petit but. 6-0, et 7-0. Pour terminer le festival, Sébastien va finir de près et signe un doublé. 8-0. Pourtant, Lambersart ainsi que son public fait preuve d’un état d’esprit irréprochable, et se bat pour sauver l’honneur. D’un push sur la gauche de Willy, ils débloquent leur compteur. 8-1, coup de sifflet final.

Ce match apporte énormément de satisfactions. D’abord, celle de se détacher au classement avec la manière, et donc de prendre une belle option sur le maintien. Mais il y a aussi la satisfaction d’avoir produit un jeu léché, sans prétention, et d’avoir joué le jeu jusqu’au bout. En tant que défenseur, conserver la « clean sheet » aurait été génial, mais on va pas non plus faire la fine bouche ! Enfin, on est aussi très satisfaits du Kop féminin qui a donné de la voix durant tout le match, et qui nous a rendus très fiers de cette victoire face au désormais troisième du classement. Dimanche prochain, les Lyonnais affronteront à domicile un HC Nantes lanterne rouge. On vous attend nombreux !

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, encore un grand bravo à Paul, et d’ici à la prochaine fois, travaillez bien vos skills !

Jules

Comments

comments