Accueil / Archives / Résumé du week-end! Lille HC 1-0 FC Lyon Hockey Un traquenard. Sans Babou, Lan…

Résumé du week-end! Lille HC 1-0 FC Lyon Hockey Un traquenard. Sans Babou, Lan…

Résumé du week-end!

Lille HC 1-0 FC Lyon Hockey

Un traquenard. Sans Babou, Lancelot, Paul, Thomas B, Marin et Florent, ce week-end double avait des airs de véritable piège pour la Une. Face à des Lillois revanchards après la gifle infligée par le Stade la semaine passée, le FCL se devait d’être au top pour glaner trois points dans ce classique du Championnat. Heureusement, Bertrand pouvait compter sur le retour de Guillaume Audoye, et à la motivation de Stéphane qui voyait en ces deux jours son jubilé, puisqu’il nous quitte cette semaine pour la Suisse et ses rivières de billets.

Il n’empêche, l’équipe est montée à 15 joueurs dont 2 gardiens, et c’est avant tout un défi physique qui nous attend. Les consignes sont claires, c’est dans les têtes que ça se joue. La presse lilloise sera agressive, mais avec de la solidarité et un dévouement collectif sans faille, ça doit passer.

Line-up : Riton – Marc, Aloïs, Jules, Eliott – Thomas, Alban, Stéphane – Matteo, Gaspard ©, Guillaume P.

Sur le banc : Guillaume A, Alexandre, Giorgio.

Le début de match est plutôt bon. Les nouveaux maillots rouges sont peu seyants, mais Grosfillex® nous porte. L’assiégé est efficace et ouvre des boulevards sur les côtés, mais Aloïs puis Marc tardent à trouver une solution (qui ne se présente pas) dans le cercle. Les PC sont là, Guillaume Pin pas trop. Son push supersonique à seulement 4 mètres de la cage frôle… Alban. Gaspard débaroule en zone C, a deux solutions qui s’offrent à lui mais préfère prendre la troisième et offrir la balle au gardien. La Pince. La domination est stérile, et les Rouges vont se faire punir de leur manque de réussite. Eliott tente un scoop irréel, lance un… Lillois dans l’axe, qui ne se fait pas prier pour décaler son coéquipier qui ajuste Riton. 1-0, ça ne va pas. Riton nous garde à flots avec ses multiples parades sur les pushs adverses, il est temps de se réveiller!

Le Club essaie de réagir, Gaspard s’échappe et se fait arrêter par un bulldozer. Stroke. Stéphane a l’occasion d’égaliser, mais le spectre de la Finale 2011 rejaillit, et il expédie la balle à un mètre du but… Jubilé, hein ? Dick of the Saturday, surtout! Beaucoup, beaucoup de ratés, alors lorsque Gaspard oublie ses 4 partenaires seuls dans le cercle, lorsque Chami touche la barre sur PC, et lorsque Gaspard (encore lui !) voit son but refusé, on se dit que c’était pas pour nous!

La frustration est forte après ce match, d’autant plus que chacun qu’il aurait pu donner encore plus. Il faut passer rapidement à autre chose, car le match de demain s’annonce encore plus dur, la fatigue apparaissant…

Stade Français 2-2 FC Lyon Hockey

Le sourire est revenu. Le bain de glace fut vivifiant, le dîner gouleyant et le sommeil reposant. Il est temps de faire meilleure impression. Le briefing de SanT1 est à l’image de cette introduction, à savoir incroyablement court. 2 lignes pas plus, juste de quoi nous donner envie.

Line-up : Riton – Aloïs, Marc, Jules, Eliott – Thomas, Alban, Stéphane – Guillaume P, Gaspard ©, Matteo.

Sur le banc : William, Alexandre, Guillaume A, Giorgio.

Encore un bon début de match. Les Lyonnais sont impliqués, et s’infiltrent facilement entre des Stadistes pas vraiment réveillés. Guillaume Pin se fait pardonner de ses pushs de la veille et envoie un caramel que le gardien ne peut que ralentir. 1-0. Stéphane se fait pardonner de son stroke de la veille et envoie un caramel mou que le gardien voit passer entre ses jambes. 2-0, le jeu est fluide. Le premier quart est très bon, mais notre concentration est à nouveau notre talon d’Achille. Stéphane perd bêtement une balle dans notre moitié de terrain, et, pour être sûr d’en prendre un, un de nos arrières bloque la balle pour Romain Lyon, qui fusille son homonyme. 2-1.

Frustrant de toujours donner les buts à l’adversaire. Car à partir de là, c’est vendanges et pluie de cartons sur les Blancs, un show du gardien parisien et un réalisme froid des Stadistes. Les occasions s’accumulent. Giorgio a le but vide en face de lui, mais ne cadre pas son shoot revers. Guillaume seul face au GK fait une raclette revers mollassonne que ce dernier détourne facilement, avant de faire deux parades sur deux raclettes de Gaspard et Chami. Matteo bute lui aussi sur le portier, et Giorgio le fait briller, en lui mettant dans les guêtres une pépite de centre en retrait. L’horreur. Jules prend jaune pour « pied volontaire », ou « accumulation de fautes » on ne sait pas trop, Guillaume, sorti de ses gonds, prend vert (Dick of the Sunday), le FCL se retrouve à 9 contre 11… Et concède l’égalisation. Riton tient encore une fois la baraque sur d’ultimes pushs franciliens, et on s’arrête là.

2-2, score final. Le Club espérait 6 points de ces 2 déplacements, il n’en retirera qu’un seul. Difficile de voir autre chose que de la frustration dans ce week-end, mais Bertrand se veut positif : avec le retour des blessés et la détermination grandissante que nous avons montré, tout est possible. Reste à travailler la technique, insuffisante pour l’instant. A nous de faire ce qu’il faut pour être fin prêts au moment de recevoir Saint-Germain dimanche prochain.
Voilà, c’est tout pour ce week-end, et d’ici à la prochaine fois, travaillez bien vos skills !

ALLEZ CLUB !

Jules

Instagram : equipe1h_fclyon_hockey

Source

Comments

comments