Accueil / Archives / Touquet Athletic Club 0-3 FC Lyon Hockey

Touquet Athletic Club 0-3 FC Lyon Hockey

Touquet Athletic Club 0-3 FC Lyon Hockey

Le voilà enfin, ce déplacement que tous redoutent. Le Touquet a beau avoir ses charmes, avec sa plage, ses casinos, son Café des Sports et son Chatam, il n’en reste pas moins un véritable traquenard pour toutes les équipes de l’Elite, et surtout pour nous Lyonnais. L’an passé, la défaite 5-3 à la veille de l’hiver nous avait fait mal. Il y a deux ans, celle 3-2 nous avait précipité en Promotion Elite. Vous vous doutez bien que nous sommes méfiants au moment d’aborder cette rencontre.

Pour mettre toutes les chances de notre côté, le départ se fait le samedi. Après une soirée en équipe ponctuée d’une action improbable de Jules qui se blesse au doigt en ouvrant sa bière, chacun est frais et dispo le dimanche. Bertrand profite de la balade sur la plage pour faire son briefing et nous proposer ses innovations tactiques. Après tout, pourquoi pas ! Chacun a bien digéré la défaite à Montrouge, et a mis le doigt sur les choses à changer. Reste à démontrer.

Line-up : Riton – Eliott, Paul, Jules, Babou – Guillaume A., Alban, Thomas – Lancelot, Gaspard ©, Guillaume P.

Sur le banc : Aloïs, Alexandre, Giorgio.

Au coup d’envoi, on voit immédiatement de belles choses chez les Rouges. Les milieux poussent sans cesse vers l’avant et étouffent des locaux fébriles en défense. Gaspard se mue en pourvoyeurs de bonnes balles et montre à chacun que sa qualité de passe vaut bien celle de dribble. Les entrées dans le cercle se multiplient (14 à 5 en première mi-temps), mais les Touquettois se régalent de certaines relances hasardeuses. Riton est vigilant sur le premier contre, mais se troue complètement sur la deuxième. Jules bricole comme il peut pour sortir la balle du cercle déserté, et rejoue vers… Riton, qui se permet de dribbler la presse adverse avant de libérer. On a trouvé le nouveau Jean-Jean. Le premier quart ne voit ainsi pas de but, mais les intentions lyonnaises sont présentes, l’ouverture du score n’est qu’une question de minutes. Le Club continue de sauter à la gorge des Nordistes, qui perdent de plus en plus de balles. Le GK adverse brille, enfin, les attaquants lyonnais le font briller surtout. Le Touquet parvient à se créer 2 occasions en assiégeant (!) notre surface, mais s’expose à des contres rapides. Aristide Coisne fait son petit numéro, affolant la défense à base d’internes-externes qui mettent la moitié de l’équipe dans le vent, mais impossible de passer seul. Finalement, Giorgio intercepte et trouve Gaspard qui, tranquillement, trouve le contrepied du gardien du Touquet. 1-0, mi-temps.

Il n’y a qu’une seule façon de gagner ce match. Continuer à harceler l’adversaire en jouant constamment vers l’avant, mais surtout en gardant une base défensive solide. Que ce soit les attaquants, les milieux ou les défenseurs, chacun doit mettre la main à la pâte. Et mettre une pâtée.

Au retour des vestiaires, le FCL montre une détermination sans faille. Sur PC pourtant, nous sommes toujours inoffensifs dans ce qui est notre principal défaut depuis le début de la saison. Les duels se font très rudes, et les cartons commencent à pleuvoir. Eliott, puis Guillaume, sont priés de se calmer sur le banc de touche. Pour détendre l’atmosphère, Babou envoie une énorme mouette directement dans la forêt d’à côté. Scoop forestier. Dick of the Day. Malgré l’infériorité, les attaques lyonnaises prennent de vitesse le TAC. Sur PC, Gaspard profite du rebond pour trouver la double planche. Bam, bam, ça fait 2-0. La fatigue arrive, les espaces aussi, ce dont profitent les avants rouges, qui rentrent dans le cercle de toutes parts. De l’autre côté, les locaux obtiennent quelques PC, repoussés par Riton. Deux balles rasent la ligne, mais rien n’inquiètera davantage Riton. Seule frayeur, au début du 4ème quart, avec l’arbitre « ON PEUT PAS JOUER ! J’AI PAS MON CASQUE !!! ». Une révision des règles s’impose Henri-Ju… Pour parachever le succès lyonnais, Gaspard est idéalement trouvé par Guigui Pin au pont de stroke, et glisse sa raclette revers au-dessus de l’épaule du GK. 3-0, et le temps restant permet juste à Banban et Chami de gonfler la note du gardien. Coup de sifflet final.

Belle victoire lyonnaise. Malgré une opposition nordiste plus ambitieuse que d’habitude, les hommes de Bertrand Santin ont fait preuve d’une belle agressivité pour aller chercher les 3 points mais aussi une clean-sheet que l’on voit bien peu souvent. La course au Top 4 est relancée, et la réception de Lille dimanche prochain en est la prochaine étape.

Voilà, c’est tout pour cette semaine, et d’ici à la prochaine fois, travaillez bien vos skills !

ALLEZ CLUB !

Jules

Instagram : equipe1h_fclyon_hockey


Source

Comments

comments