Accueil / Archives / Wattignies HC 0-5 FC Lyon Hockey Souvenez-vous. L’année dernière, alors que nos…

Wattignies HC 0-5 FC Lyon Hockey Souvenez-vous. L’année dernière, alors que nos…

Wattignies HC 0-5 FC Lyon Hockey

Souvenez-vous. L’année dernière, alors que nos Lyonnais luttaient pour une place en Top 6, ils sont tombés sur un bel os inattendu appelé Wattignies. Son Kop of Wat’. Sa défense infranchissable. Ses contres dévastateurs. Et sa qualification en Top 6, à la faveur de deux victoires face au Club, deux fois sur le score de 3-1. Autant vous dire qu’à l’heure de rendre visite à la lanterne rouge Nordiste, Le Lyon a les crocs. Et puis pas question que les Black & Yellow se relancent chez nous hein, finie la charité !

Le scénario du match est assez prévisible. On s’attend à avoir la possession face à une défense très resserrée, aussi ne faut-il pas trop se découvrir sous peine de s’exposer à des contres rapides. Bertrand nous a fait travailler les retours défensifs ainsi que les phases d’assiègement toute la semaine, alors pas de surprise possible, on sait à quoi s’en tenir.

Line-up : Dimitri – Eliott, Jules, Stéphane, Babou – Alban, G.Audoye, Gaspard ©- Simoné, G. Pin, T. Balay.

Sur le banc : Julien, Arnaud, Lancelot, Mattéo.

Coup d’envoi. Notre Kop, composé de près de trois irréductibles Lyonnais habitant à Lille, est chauffé à blanc, et les Blancs sont encore plus chauds. Posant tranquillement le jeu, sans se presser, le FCL occupe le terrain et attaque de toutes parts. Le marquage de Wattignies est assez lâche et permet aux avants de créer des décalages. Stéphane engage alors sur Gaspard dans l’intervalle, qui décale Mr Audoye d’un amour de déviation à l’aveugle. Cassage de poignet, et de reins du coup. Une-deux entre les deux Guillaume en Zone C, et c’est le plus frisé des deux qui finit de près. 0-1. Et on reprend tranquillement le siège de la surface. PC obtenu. C’est l’heure de la spéciale, et Eliott ne se fait pas prier pour inscrire sa deuxième déviation en deux matchs. 0-2. Alors que les Nordistes obtiennent leur première entrée dans le cercle avec un envoi au but en shoot revers-angle fermé bien renvoyé par Didi, le premier quart se termine.

L’équipe est bien en place, continuons à être patients. On a rarement autant tourné autour du pot –pardon, du cercle – mais dès que l’attaque est déclarée, les attaquants sont dans un fauteuil pour aller dévier. Thomas ne se gène pas pour lancer la machine à valises, et confirme ses bonnes sensations en inscrivant le troisième but lyonnais d’une très belle déviation en tête de cercle. 0-3. C’est le moment que choisit Sim pour se dévoiler au grand public. On connaissait son push précis, on connaît désormais ses prédispositions à la conduite de balle. En effet, alors que les Wattigniens étaient étrangement tous aux avant-postes, Simoné récupère, et, avec 30 mètres d’avance sur son premier défenseur et un face à face à jouer, nous fait une véritable Fred Piquionne (ndlr : Frédéric Piquionne : nom donné à une conduite de balle caractérisée par des jambes clairement pas concernées par l’action, et bien représentative de l’attaquant passé par l’OL. Pour plus d’informations : https://www.youtube.com/watch?v=X4sIVdmeiPQ ). Le voilà désigné « Dick of the Day* », félicitations ! Mi-temps.

Bon, nous avons vu que les trois points sont largement atteignables, alors il faut désormais garder cette belle mentalité offensive, et faire valoir notre goal-average : Objectif clean-sheet et festival.

Mais voilà, forcément, on se relâche, on se détend, on s’endort et on laisse les Nordistes remonter la balle. Les voilà se montrant enfin dangereux, rentrant davantage dans notre cercle en cinq minutes que depuis le début du match. La défense reste solide cependant, et lentement, le bloc remonte, et frappe de nouveau à la porte du but des « Killerbees ». Lancelot est à l’affût pour conclure de près un travail amorcé côté droit. Saut de l’ange, effondrement et dévia deuxième poteau. 0-4. Enfin, Alban croit marquer son troisième but de la saison en shoot revers mais déchante lorsque Mattéo vient lui piquer son but (oui c’est rien que pour t’embêter Matt !) en touchant la balle juste avant qu’elle ne franchisse la ligne. 0-5, et un score qui assure un dernier quart-temps bien paisible pour les deux équipes.

C’est donc un voyage dans le Grand Nord bien rentabilisé ! 5 buts inscrits, aucun encaissé et le plein de confiance fait avant d’accueillir Saint-Germain dimanche prochain ! Au classement, le Club profite du match en retard du SGHC (EHL oblige) pour s’installer à la deuxième place du championnat avec trois points d’avance. Désormais, les têtes sont tournées vers le prochain match qui s’avérera décisif dans la lutte pour le Top 4 ! On vous attend nombreux !

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, et d’ici à la prochaine fois, travaillez bien vos skills !

ALLEZ CLUB !

Jules

*Dick of the Day : récompense l’auteur de l’action la plus rocambolesque et improbable du match.



Source

Comments

comments

2 Commentaires

  1. Bel article, belle victoire méritée, le bus était en révision. Bonne saison à vous.